Rechercher
  • Administrateur

Comptoir des Branches



Comptoir des branches : les partenaires sociaux qui l'ont co-construits témoignent !




Le Comptoir des branches est à la fois un lieu physique dans le quartier parisien de l’Opéra et un site Internet. Malakoff Humanis a co-construit ce projet avec une vingtaine de partenaires sociaux. L’objectif du groupe de protection sociale est de permettre aux négociateurs de branche de se réunir dans un lieu neutre et d’alimenter leurs réflexions autour de la protection sociale de branche.

« Le Comptoir des branches assurance et retraite » propose des services à la carte autour de deux piliers : de la performance des régimes et la performance sociale. C’est un lieu neutre capable d’accueillir des rencontres formelles et informelles. Un événement du type conférence ou atelier sera organisé toutes les deux semaines, sur des sujets comme le pilotage de branche, le degré élevé de solidarité, la santé au travail, les risques psychosociaux ou des nouveautés règlementaires… La majorité des évènements seront retransmis en live et disponibles en replay.

Le Comptoir organisera également des formations à destination des partenaires sociaux. Enfin, un espace communautaire nommé Lab des Branches permettra aux partenaires sociaux d’échanger, de partager des expériences et de participer aux ateliers de co-construction. « Nous avons imaginé le Comptoir des branches avec une vingtaine de partenaires sociaux. Il en est ressorti que les branches étaient assez cloisonnées et avaient besoin de partager, de reconnaissance et de visibilité », indique Nicolas Desormière, directeur branches de Malakoff Humanis.

Une équipe de Malakoff Humanis composée de 4 personnes s’occupe du pilotage du projet, mais les équipes du groupe de protection sociale et des experts du Cnam seront également mobilisés pour alimenter la programmation. Malakoff Humanis souhaite que le Comptoir des branches soit un lieu ouvert à d’autres parties prenantes comme des opco.

« Nous avons la conviction que dans un contexte de post-designations, il y avait besoin de repenser le dialogue social de branches et d’explorer de nouvelles formes de mutualisation. Au travers de ce projet, nous souhaitons permettre aux branches d’accéder à des services d’accompagnement qui étaient jusqu’à présent réservés aux grandes entreprises », explique Christophe Scherrer, directeur général délégué de Malakoff Humanis.

Le projet fait la part belle à la co-construction de solutions avec les partenaires sociaux. « Pour moi, le Comptoir sera une réussite si nous arrivons à créer des choses nouvelles auxquelles nous n’avions pas pensé dans notre coin. Enfin, le projet est une façon de redorer le blason des groupes de protection sociale. Nous avons un rôle important à jouer dans un contexte de post crise sanitaire », déclare Christophe Scherrer.

Le Comptoir des branches a pris ses quartiers au Shack, un espace branché et cosy, que Malakoff Humanis privatise pour l’occasion. « C’est un projet frugal, mené par une petite équipe de 4 personnes, avec un budget d’une dizaine de milliers d’euros, financé sur nos fonds propres. Nous aurions aimé l’internaliser, mais on préfère utiliser un lieu en externe pour l’instant », explique Christophe Scherrer.

7 vues0 commentaire